L’éducation comme clé de voute du développement durable : T³ s’engage

Posted 07/02/2020 by Stephan Griebel

L’éducation a un rôle important à jouer dans le développement d’un futur durable. Comprendre les problématiques en jeu requièrent des connaissances mathématiques variées et notamment en statistiques et algorithmique. Pour favoriser l’acquisition de ces apprentissages, un nouveau projet ambitieux a été lance par le réseau T³ Europe : développer de nouvelles activités STEM (sciences technologique mathématiques ingénierie) pour les élèves autour du développement durable.


Une contribution européenne
Avec pour objectif de proposer une nouvelle ressource chaque mois à partir de septembre 2020, ce projet a pour but d’aborder avec les élèves le changement climatique, sujet au cœur de leurs préoccupations.

Lors de la conférence de lancement du projet du 4 juin dernier, Ian Galloway, coordinateur T³ Europe, a rappelé la citation du Prince Charles d’Angleterre : « Nous avons poussé la nature dans ses retranchements, nous l’avons exploitée comme s’il n’y avait pas de futur devant nous, comme si cela avait peu d’importance. Plus nous détruisons l’environnement, plus nous nous exposons a de graves dangers, tels que la crise du SARS-CoV-2. ». Cette citation, selon Ian, nous rappelle l’urgence d’agir pour tout un chacun, et notamment des enseignants en faisant du développement durable un point central de l’enseignement.


Développer une éducation de qualité
Permettre le développement d’une éducation de qualité est un des 17 objectifs pour le développement durable tels que définis par l’UNESCO et c’est également l’objectif du réseau T³ Europe. « Tous les objectifs invitent à la réflexion du comment et du pourquoi atteindre ces objectifs, et sont ouverts à la démarche mathématique et scientifique » précise Ian. « Notre mission est de développer du contenu en accord avec les objectifs de l’UNESCO, le tout accessible aux élèves et avec le soutien de la technologie Texas Instruments ».


En 3 étapes
Les enseignants qui souhaitent développer du contenu pour le projet T³ Europe peuvent obtenir le soutien de Christine Burki, autrice et experte dans le développement durable. Pendant la formation en ligne du 4 juin dernier, Christine a détaillé les 3 étapes qui aideront les élèves à travailler sur ces sujets. Première étape selon elle, insister sur le fait que chaque élément a une empreinte propre, deuxième étape : enseigner aux élèves que cette empreinte peut être mesurée via MIPS (Material input per Service Unit) et dernière étape : impliquer les enseignants. « N’ayez pas peur de créer de nouvelles ressources » encourage Christine, qui est aussi disponible pour accompagner les enseignants dans le développement de ces ressources. « Par exemple, nous entendons beaucoup parler des véhicules électriques, mais peut-on réellement les considérer comme un moyen de transport propre si on calcule leur MIPS ? »


Appel à contribution
Enseignants, vous êtes en train de développer des activités autour du développement durable ? Vous pouvez rejoindre ce projet dès maintenant et poster vos activités via le portail de contenus T³ Europe. Toutes les idées de projets peuvent être envoyés au coordinateur de projet Stephan Griebel :s-griebel@ti.com.

Liens et ressources :